C’est le week-end. Et si on prenait le temps de cuisiner avec des produits sains et frais😃

Il n’y a pas que les crèmes qui entretiennent et embellissent votre peau, l’alimentation joue un rôle tout aussi important si ce n’est plus. En tous les cas, elle est indispensable pour l’organisme et plus elle est saine et plus la peau en ressent les bienfaits. Les cosmétiques se contentent, eux de lui apporter les actifs nécessaires pour l’hydrater, la nourrir et la sublimer. Mais rassurez-vous, je ne vous imposerai aucun régime, ce n’est ni mon but et de toute façon ni ma profession.

J’ai une bonne nouvelle pour vous chères lectrices et lecteurs : « Faites-vous plaisir ! »

Evidemment sans excès ! Ce qui provoquerait certainement des dysfonctionnement internes et externes de votre organisme. Eh oui, j’ai bien dit « externes ». La peau est un des indicateurs principaux de notre état de santé. Par exemple, je pourrai vous conseiller la meilleure crème du monde, si vous ne buvez pas suffisamment d’eau, cela ne servirait rien et entraînerait automatiquement des signes de déshydratation.

*Je précise toutefois qu’il existe des personnes qui, pour des raisons de santé, sont soumises à un régime alimentaire strict ; en aucun cas mes conseils ne doivent se substituer à un avis médical.

Prenons le temps de cuisiner sain avec des produits frais dans la mesure du possible.

Qu’il est agréable de faire son marché et de découvrir les étalages, avec son panier. D’admirer toutes ces variétés de couleurs que nous renvoient ces légumes et ces fruits, en ayant l’impression qu’ils nous sourient. On peut y choisir ses produits, en les touchant, en les sentant tout en partageant avec les commerçants, des moments de convivialité, tout simplement.

Poêlée de courgettes, aubergines, poivrons et pommes de terre

Prenons le temps de préparer des mets qui excitent notre palais, de déguster des plats relevés ou aigre-doux qui réveillent notre goût. Prenons le temps d’assaisonner nos aliments et de les écouter mijotés ou rissolés doucement. Prenons le temps d’apprécier les odeurs épicées ou sucrées qui embaument notre cuisine et de choisir un bon vin dont les notes aiguiseront nos papilles, pour accompagner ce festin.

Prenons le temps de dresser la table, de s’asseoir et de recevoir. Que l’on soit seul ou accompagné, prenons le temps de se restaurer, prenons le temps de partager et d’échanger. Ne le laissons pas s’échapper…

Il est important aussi bien pour un plaisir gustatif que pour la santé, de prendre le temps de bien mastiquer. Premièrement, vous apprécierez mieux les saveurs et deuxièmement votre digestion n’en sera que meilleure.

Pour bien commencer la journée, écoutez-vous et si vous avez faim, prenez le temps de prendre un bon petit-déjeuner. Qu’il soit salé ou sucré, léger ou complet ou garni de temps à autres de viennoiseries, faites de ce repas un moment qui vous plaît.

Avocat, saumon et pamplemousse

Pour ma part ayant essayé les différentes formules, j’ai remarqué que j’étais en meilleure forme lorsque mon petit-déjeuner était composé de fromage, d’avocat et de saumon, de jambon cru ou d’œufs, accompagné de pain semi-complet, au seigle ou à l’épeautre, avec au préalable un fruit frais que je consomme trente minutes avant. Par période, je bois un jus de citron dilué dans de l’eau tiède à jeun et je prends de l’aloe véra pour un meilleur tonus général. J’ai donc opté pour le salé pour éviter le coup de pompe de 11heures, à cause des sucres rapides, et je réserve les saveurs sucrées pour plus tard dans la journée.

Bien sûr, il existe des personnes qui ne petit déjeunent pas, on ne peut donc pas les forcer, alors inutile de les culpabiliser, je ne suis pas là pour ça.

Pour le déjeuner et le dîner, on essaiera de manger équilibré en incluant une ou deux collations composées de fruits secs ou frais et un ou deux carrés de chocolat noir, en matinée ou à l’heure du goûter.

Pour ces menus, je préfère associer les légumes avec de la viande ou du poisson et j’évite d’accompagner ces derniers avec des féculents. N’étant pas fan d’haricots verts, de brocolis et compagnie, je n’hésite pas à les agrémenter d’herbes, d’épices et de bonnes huiles, de préférence extraite à froid, d’olive, de lin ou de noix et pourquoi pas en hiver, les transformer en un succulent velouté.

Je ne suis pas nutritionniste mais après avoir changé mes habitudes alimentaires, j’ai ressenti au fil des jours un mieux-être tout en faisant attention aux associations des aliments. De plus en plus de personnes, comme moi, adoptent une alimentation issue de l’agriculture biologique, d’autres pour se sentir mieux suppriment certains produits.

En fait, il me semble que tout ceci dépend de notre métabolisme, de notre rythme de vie, … Ce qui est vrai pour l’un, ne l’est peut-être pas forcément pour l’autre. Alors être à l’écoute de son corps et de sa faim, éviter tout excès en s’accordant quelques gourmandises, me paraissent tout à fait bien.

De manière générale, nous revenons de plus en plus au « fait maison ».

« Manger frais, sain et équilibré » tout ceci est bien joli ! Et vous allez me dire :  » Mais à quel prix ? »

Tout ceci est une question de priorités dans nos choix alimentaires et nos achats. Si nous supprimions toute consommation de produits dits « industriels » et raffinés, nous pourrions acheter plus aisément des produits frais et de meilleure qualité. De plus, nous serions même gagnants car manger mieux permet de réduire les quantités. Il est vrai que meilleur est le goût et plus vite on arrive à satiété. Concocter soi-même de simples et nouvelles recettes en mettant de la couleur dans les assiettes, comblerait l’appétit des plus fins gourmets.

Il est vrai qu’il est difficile de mettre tout ceci en pratique. La plupart d’entre nous avons été conditionnés à acheter « vite » dans les super et hyper marchés, à préparer « vite » avec les plats déjà cuisinés, à consommer « vite » et à payer « vite » dans les divers fast-foods qui s’implantent de plus en plus dans nos quartiers. Je n’ai rien contre les hamburgers mais préparés dans nos fourneaux, ils n’en seront que meilleurs.

Si vous avez lu jusqu’ici, vous ne serez pas punis. Vous aurez le droit de succomber aux plaisirs sucrés que nous procurent volontiers tous ces desserts. Qui n’a pas craqué pour un moelleux au chocolat ou une crème brûlée, une tartelette aux fraises ou un sorbet à déguster. Alors de temps en temps, soyons gourmands !

En ce qui concerne l’alimentation, nous devons aussi nous poser les bonnes questions et nous rendre compte que bien s’alimenter aura de toute façon un bon impact sur notre santé. Alors essayons de prendre le temps de prendre notre panier, et de retourner le plus souvent possible voir les couleurs du marché.

Et vous, aimez-vous faire votre marché et cuisiner ? Sentez-vous vous libre de commenter et partager votre avis.

Vous pouvez également me suivre sur Facebook et Instagram 😃

Michèle, la Terrienne